sherlockSherlock Holmes Selected Stories d'Arthur Conan Doyle

Editions Oxford World's Classics, 1951, 435 pages

Avant cette année, le monde de Sherlock Holmes m'était aussi brumeux qu'un faubourg de Londres en hiver. Je n'en connaissais que la série BBC (dont je ne suis pas fan) et Les hêtres rouges que j'ai lu il y a quelques mois.

Mais cette année, un prof a décidé que ce n'était plus possible en nous faisant lire une anthologie de Sherlock.

J'ai donc lu Silver Blaze (Flamme d'argent), The Speckled Band (Le ruban moucheté), The Sign of Four (Le signe du quatre), A Scandal in Bohemia (Scandale en Bohême), The Naval Treaty (Le traité naval), The Blue Carbuncle (L'escarbouche blueue), The Greek Interpreter (L'interprête grec), The Red-Head League (La ligue des rouquins), The Empty House, The Missing Three-quarter, His Last Bow. Je m'excuse par avance, je n'ai pas trouvé tous les titres en français.

Cette anthologie a le mérite de présenter Sherlock a plusieurs étapes de sa carrières - lorsqu'il est avec Watson, puis quand il se retrouve seul, quand il vieillit aussi - pour donner une vision d'ensemble du personnage. Je me suis beaucoup amusée à découvrir le personnage de Sherlock Holmes en lui-même, aussi tordu soit-il, avec ses addictions, ses remarques déplacées, son cerveau en ébullition et tout cela avec une politesse et une flegme anglais louables. J'ai sérieusement douté au début de sa relation avec Watson, personnage qu'il semble mépriser au premier abord. Il y a beaucoup d'humour autour de ce personnage, et finalement, il ne faut pas lui en vouloir : S'il se drogue, c'est parce qu'il s'ennuie !

La désavantage d'une telle anthologie, c'est que tous les défauts des aventures sautent rapidement aux yeux (enfin, si on lit tout d'une traite comme moi!). Les histoires de Sherlock suivent toujours le même modèle : Tranquille il fume sa pipe dans son bureau, quelqu'un frappe avec un mystère, il prend le train pour enquêter sur tout ça. C'est alors un peu répétitif tout ça.

Parmi ces nouvelles, j'ai particulièrement aimé L'interprête grec, La ligue des rouquins (très amusante celle-ci), Le traité naval (ou comment Sherlock se fait moucher par une femme! Ha ha !). Et contrairement à la tendance générale, j'ai trouvé Le signe du quatre interminable et ennuyeuse...

Une belle découverte, mais je continuerai à lire une histoire de temps en temps pour la suite !

Publié pour la journée Sherlock du mois anglais, les blogs de  Karine, Lydia, Yueyin , Kélig, Belette, Valou, Hilde et Hérisson mettent également à l'honneur Sherlock Holmes aujourd'hui (j'ajouterai les liens au fur et à mesure qu'ils tomberont...)

British Mysteries i-love-london-logo victorian frogs 1 Victoria