Le Cercle celtique de Björn Larsson

Editions Folio Policier, 2014, 455 pages

Ulf vit sur un bateau au Danemark. Un jour il rencontre un certaine McDuff, écossais, à la recherche d'un certain Pekka et d'une femme qui auraient traversé la mer depuis l'Écosse. McDuff repart et quelques jours après Ulf rencontre Pekka, et Mary, la femme qui l'accompagne. Il semble affolé, il remet alors un paquet à Ulf. Ulf, curieux, finit part ouvrir le paquet qui contient le carnet de bord de Pekka. Ulf, alors en quête d'aventures, décide de remonter l'itinéraire suivi par Pekka depuis l'Écosse pour en découvrir plus sur le mystérieux Cercle celtique. Embarquera avec lui son ami Troben, passionné par la civilisation celte.

Il ne se passe finalement pas grand chose dans ce livre, l'intrigue est très lente et recèle de beaucoup de mystères, même une fois le livre fermé. Le livre traite de rituels douteux qui seraient en pratique dans tous les pays celtiques, créant ainsi un lien secret donc les rouages seraient connus des seuls initiés. Les personnages (l'auteur) rêvent d'une renaissance du peuple celtique.

Le coeur du livre est en fait la navigation des deux compères, depuis le Danemark jusqu'en Écosse, par mauvais temps très souvent. J'ai adoré me plonger dans ce roman le soir après une longue journée et avoir l'impression d'être moi aussi dans la cabine d'un bateau sur une mer en colère. C'est finalement un beau livre pour les gens qui savent encore s'émerveiller de la beauté de la nature, pour ceux qui aiment la mer et les beaux paysages.

Un lecture très agréable et apaisante pour moi.