Afficher l'image d'origine

Phalène fantôme de Michèle Forbes

Traduit de l'anglais par Anouk Neuhoff

Éditions Quai Voltaire, 2016, 275 pages

Katherine vit paisiblement avec ses trois enfants et George, un mari aimant. C'est du moins ce que laisse à croire ce bel après-midi au bord de la mer, non loin de Belfast. Les enfants s'amusent et Katherine décide d'aller se baigner quand elle rencontre un phoque dans l'eau, il la terrifie. Ce phoque sera l'élément qui va réactiver la dérive et les angoisses de Katherine, hantée depuis toujours par ses fantômes du passé. Phalène fantôme est le roman de la vie de Katherine. Nous voyagerons entre 1949 alors qu'elle préparera sa prestation en tant que Carmen à l'opéra, jeune fille fougueuse, passionnée et enjouée, fiancée à George et 1969 alors mère de famille, pleine de doutes, mariée au même George.

Le noeud du roman, c'est la passion que Katherine a vécu lorsqu'elle était jeune fille avec Tom, un jeune tailleur en charge des costumes de l'opéra. Semaine après semaine, ils s'aimeront sans penser au lendemain. Cette passion est de pure contraste avec la vie bien rangée que Katherine vivra ensuite avec George, cette homme bien sage, bien conventionnel.

En filigrane, en 1969, grondent les troubles sur la ville. George est pompier volontaire, il est de moins en moins à la maison à mesure que la ville s'enflame, laissant Katherine à ses doutes et ses angoisses. Le passé refait surface petit à petit dans la vie du couple, et quel passé ! Le lecteur découvre alors avec stupeur le secret sur lequel le mariage de Katherine et George repose.

L'intrigue est passionnante et Katherine est sans aucun doute une femme hors du commun pour son époque, qui plus est en Irlande. C'est un roman féministe dont la trame se laisse guider par la passion de la jeune femme sans cesse en conflit avec la raison et les conventions sociales.

J'ai beaucoup aimé ce roman, j'ai adoré suivre l'histoire de Katherine. J'ai peine à croire que ce livre est un premier roman tellement sa trame et son style sont maîtrisés.

Pour la petite histoire, ce livre m'a été mis dans les mains par mes libraires, je pensais qu'il était écrit par une française au départ et j'ai découvert ensuite que ce n'était pas ma première rencontre avec Michèle Forbes, figure souvent rencontrée dans les nombreux films irlandais que j'ai pu visionner. Et cerise sur le gâteau, Michèle Forbes était en dédicace dans ma librairie samedi dernier !

J'attends le second roman avec impatience !